Transformation des bureaux en logements : une tendance durable ?

Transformation des bureaux en logements : une tendance durable ?
transformation des bureaux en logements

Sommaire

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Voilà un effet inattendu de la pandémie de Covid-19 : le développement du télétravail pourrait rebattre les cartes de l’immobilier de bureaux, poussant les promoteurs à effectuer la transformation des bureaux en logements. Explications.

 

Immobilier d’entreprise : réduction de la taille des bureaux

Le télétravail a dû être déployé massivement et dans l’urgence au moment du premier confinement, et il va sans doute rester la règle pour de nombreux travailleurs pour encore de longs mois. Les entreprises anticipent déjà « l’après-crise » et il est probable que le télétravail restera beaucoup plus développé qu’il ne l’était avant la crise sanitaire puisque 62% des salariés en télétravail pendant la crise espèrent désormais que ce mode de travail sera durablement mis en place (1) et 55% des décideurs ont pu constater que leurs salariés sont aussi productifs à domicile que sur site (2).

S’il n’est pas question pour les entreprises de généraliser à 100% le télétravail – le bureau restant un lieu important de sociabilisation et d’émulation dans une équipe, il faudra toujours un espace commun où se rencontrer – on peut imaginer qu’avec une présence sur site limitée à quelques jours par semaine ou par mois pour chacun des employés, les entreprises n’auront plus besoin d’autant de mètres carrés et en profiteront pour réaliser des économies conséquentes. Ainsi, 28% des entreprises envisagent déjà de réduire la taille de leurs bureaux (3).

 

Utiliser des bureaux vides pour répondre à la pénurie de logements

 

En se basant sur un rythme de télétravail de deux jours par semaine, une étude Natixis (4) évalue une augmentation de la vacance des bureaux en Ile-de-France de 400 000 mètres carrés au cours de l’année à venir.

Cette nouvelle donne pourrait donner un coup d’accélérateur à la politique de transformation des bureaux en logements, initiés en 2018 par la loi Elan, qui était venue assouplir les règlementations et accorder un bonus de 30% de surface constructible supplémentaire en cas de transformation.

 

Les investisseurs se saisissent d’ores et déjà de la question avec par exemple l’annonce par le capital investisseur Novaxia du lancement d’un fonds spécifique baptisé « Novaxia R » : soit un partenariat avec quatre assureurs-vie – Suravenir, Spirica, AG2R la Mondiale et Generali – qui a pour ambition de lever un milliard d’euros sur trois ans pour transformer jusqu’à 250 000 mètres carrés de surface de bureaux en 4000 logements.

 

 

(1) « 62% des Français voudront faire plus de télétravail après le confinement », Deskeo, 14 avril 2020.

(2) Enquête Deskeo réalisée auprès de 2 900 professionnelsdu 19 au 24 juin 2020.

(3) Sondage JLL, avril 2020.

(4) Télétravail, quelles conséquences pour l’immobilier de bureaux ?, Natixis, 10/07/2020.

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][us_cta title= »Prêt pour l’acquisition de bureaux » color= »light » btn_label= »Contactez-nous » btn_link= »url:https%3A%2F%2Fwww.cartefinancement.com%2Fcontact%2F|title:Contactez-nous|target:%20_blank| »]Vous souhaitez faire l’acquisition de vos locaux professionnels ? Nos courtiers en financement d’entreprise vous aident à bénéficier des meilleures conditions de crédit.[/us_cta][/vc_column][/vc_row]

Articles récents

obligations relance

Faites appel aux experts de Carte Financement

Partager l’article