Immobilier d’entreprise en Provence : deux marchés distincts prometteurs

Immobilier d’entreprise en Provence : deux marchés distincts prometteurs
immobilier entreprise aix en provence

Sommaire

[vc_row][vc_column][us_separator size= »small »][vc_column_text]

En Provence, l’immobilier d’entreprise se répartit autour de deux grosses zones : Marseille, la capitale régionale, et Aix-en-Provence, sa rivale. Ce sont deux marchés distincts qui pèsent en tout 120 à 150 000 m² de bureaux loués ou vendus par an. “C’est une zone en retrait par rapport aux autres grandes métropoles comme Lille ou Lyon qui dépassent les 300 000 m². Mais elle a, et conserve, beaucoup d’attractivité”, relève Martin Paillet, directeur général de Figuière Immobilier, membre du réseau de conseil en immobilier d’entreprise Arthur Loyd.

Marseille, un marché immobilier institutionnel

Pour Marseille, on peut parler d’un marché endormi depuis près de 50 ans, mais qui se réveille doucement car les atouts ne manquent pas, comme la mer. Une zone qui se tertiarise et suit les grandes tendances du moment : le développement de bureau et salle de réunion en coworking. “Le marché de bureaux Marseillais est porté par les sièges institutionnels (Banques, Assurances etc.) et le parapublic tandis que le marché Aixois héberge une grande partie des entreprises privées. Récemment CAP GEMINI, SOPRA ou encore ALTEN ont choisi le Pays d’Aix pour y installer leur siège régional tout comme VOYAGE PRIVE, ALLO PNEUS, etc.”. C’est aussi un marché atypique car il est majoritairement institutionnel avec la présence de sièges régionaux de banque, d’assurance et d’entreprises publiques et parapubliques.

Aix-en-Provence, un marché de bureaux

Du côté d’Aix en Provence, le marché de l’immobilier d’entreprise profite beaucoup plus des acteurs économiques privés qui y sont implantés. Services informatiques, innovations, ingénierie, tourisme… les secteurs présents sont surtout tertiaires et finalement peu industriels malgré la présence d’acteurs de premiers plans comme Airbus Hélicoptère. Ce qui représente quelques 45 000 m² de bureaux par an, à 85 % en location et à 15 % en vente. 58 % d’entre-eux sont situés au Pôle d’activités d’Aix-en-Provence situé aux Milles – où s’est installée une aréna pour les compétitions sportives et les concerts-, 18 % au centre-ville qui accueille depuis cette année une nouvelle plus grande place, et 13 % dans la zone de l’Etang de Berre – Vitrolles.

Il y a peu d’offres neuves disponibles, notamment au niveau des offres de grandes surfaces, il est donc parfois difficile de répondre aux demandes à partir de 1000 / 1500m².” Ce qui limite l’installation de siège régionaux, mais ne les rend pas impossible. 21 y ont élu domicile durant les dernières années, portés par l’effet TGV présent depuis 20 ans qui met Paris à 2h30 et la proximité de l’aéroport international. Les derniers en date sont CapGemini et Sopra-Stéria qui ont opté pour la construction sur mesure afin de répondre à leurs besoins.

La position centrale d’Aix

Ce marché peut être considéré comme mature, tout en restant dynamique et attractif car la ville et son agglomération sont au centre de la Provence. Tous les chemins mènent à Aix. Ceci se traduit par des déménagements sur la zone pour bénéficier de plus d’espaces, plutôt que l’arrivée de nouveaux acteurs. L’activité économique est solide. Il y a beaucoup plus de renfort d’activité que de départ au sein des 44 300 entreprises locales. Ce qui nous autorise à parler d’un marché immobilier interne à la Provence. Ce dernier profite d’ailleurs de loyer de l’ordre de 120 à 140 euros/m²/an hors taxe et hors charge par an.

Sur le neuf, la hausse des loyers est de l’ordre de 10 à 20 % sur un an. Elle est liée à un double phénomène : un manque d’offre et du foncier peu disponible (et les prix explosent)”, souligne Figuière Immobilier. Du coup les loyers peuvent atteindre 160 à 175 euros/m²/an hors taxe et hors charge. Et plus les locaux vont se rapprocher du centre-ville, plus les prix vont augmenter. “Les prix s’entendent hors parking, avertit le directeur général, Leur présence en sous-sol en raison des contraintes foncières et du plan local d’urbanisme ajoute un coût supplémentaire à l’année.” Pour autant, le renouvellement de l’immobilier de bureaux, qui a été un peu lent jusqu’à présent, devrait s’accélérer dans les années à venir. Installer son entreprise va à nouveau être une vraie opportunité.

Carte Financement est aussi en Provence

Nous avons récemment ouvert notre bureau Carte Financement à Aix-en-Provence qui finance désormais les professionnels et les entreprises ayant des projets en Provence et sur ses alentours.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][/vc_column][/vc_row]

Articles récents

obligations relance

Faites appel aux experts de Carte Financement

Partager l’article