Marché immobilier Provençal

Marché immobilier Provençal
marche immobilier provence

Sommaire

La région Provence-Alpes Côte d’Azur (PACA), constituée des départements des Bouches-du-Rhône, du Var, des Alpes-Maritimes, du Vaucluse, des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes, suscite la convoitise de nombreux acheteurs, aussi bien français qu’internationaux. Mais lorsqu’on parle de « La Provence », la plupart des touristes et des étrangers pensent en réalité au triangle d’or du Luberon, devenu célèbre suite au succès du livre de Peter Mayle, romancier anglo-saxon qui a écrit « Une année en Provence ». Pour comprendre le marché immobilier provençal, il est donc intéressant de prendre en considération le Lubéron, mais aussi les hauts-lieux de la Provence, comme Marseille, Aix-en-Provence et Arles.

Marseille, de fortes disparités selon les quartiers de la cité phocéenne

Marseille, jouit d’un rayonnement international avec son aéroport qui dessert plus de 30 pays. Facile d’accès, attractive et dynamique, la deuxième ville de France (en termes de population), ne cesse d’évoluer, notamment sur le plan immobilier. Les chantiers de réhabilitation et de piétonisation du centre-ville en cours vont impacter l’hypercentre qui est pour l’instant délaissé. Il devrait ainsi être revalorisé sur le plan immobilier dans les prochaines années. Pour l’heure, selon le dernier baromètre LPI SeLoger de juillet 2019, le prix moyen est à 2 944 euros au mètre carré (en hausse de 2.6 % sur douze mois), ce qui fait de Marseille la moins chère des dix villes les plus peuplées de France. Cette moyenne plus basse que le prix moyen du mètre carré en France, est due aux prix des habitations dans les quartiers délabrés et isolés qui tirent les prix vers le bas. Dans le troisième arrondissement (quartier Belle de Mai, Saint-Lazare), le prix moyen est de 1 694 €/m² par exemple. Idem pour un autre des quartiers Nord de la cité phocéenne, le 14ème arrondissement (quartier Arnavaux, Bon-Secour) avec un prix à 1 828 €/m². D’un quartier à l’autre on peut remarquer de fortes disparités, selon que le bien se situe en centre-ville, en bord de mer, ou bien dans des secteurs populaires. Ainsi dans le 8ème arrondissement, quartier prisé, le prix au mètre carré est le plus élevé.
Le prix moyen d’un bien immobilier dans l’ancien est de 332 831 euros. Côté vente, les délais baissent depuis quelques mois et sont désormais de 65 jours.

Aix-en-Provence et ses environs

A 32 kilomètres au Nord de Marseille, Aix-en-Provence. C’est la cinquième grande ville française dans laquelle les prix sont les plus élevés avec 3 922 euros/m² selon LPI-Seloger derrière Nice, Lyon, Bordeaux et Paris. Avec 140 000 habitants et un flux d’arrivants supérieur au nombre de départs, l’immobilier aixois se porte bien. La ville de Cézanne attire aussi bien les jeunes cadres qui travaillent entre autres chez Eurocopter ou Voyage Privé, que les retraités qui souhaitent bénéficier du climat clément de la région. Autant de personnes qui représentent de potentiels acquéreurs ou locataires. Dans le centre-ville, les quartiers les plus prisés et en hausse constante sont ceux de la Place Miollis, la Place des Prêcheurs jusqu’à la Fontaine du Roy René (Cours Mirabeau). Au Sud, dans le quartier des facultés, le plan Campus Mirabeau qui se terminera en 2021, devrait attirer un grand nombre d’étudiants et donc faire monter les prix des petites surfaces. Les communes voisines (Eguilles, Puyricard, Le Tholonet…) dans lesquelles on trouve de nombreux mas provençaux et bastides, profitent elles aussi de cette dynamique. Le marché des villas aux abords d’Aix-en-Provence, pour lesquels il faut compter entre 700 000 euros et 900 000 euros est particulièrement tendu.

Le Lubéron et Alpes de Haute Provence, un paradis au prix onéreux

De l’autre côté d’Aix-en-Provence, le Lubéron attire les acquéreurs internationaux et les célébrités en recherche d’un pied à terre haut-de-gamme. Digne-les-Bains, Gordes, Lourmarin ou Forcalquier…autant de petites villes dans lesquelles les bastides et mas séduisent aussi bien par leur authenticité les acheteurs non-résidents et les retraités.

Avignon, des prix immobiliers en forte hausse

Les prix immobiliers au sein de la préfecture du Vaucluse ont augmenté de 11.4 % sur les douze derniers mois, selon le baromètre LPI-Seloger d’août 2019. C’est une des villes de Provence, les moins chères avec 2 614 euros/m². Côté location, entre les étudiants et le festival d’Avignon, le marché locatif de courte durée et de longue durée se porte bien. Le secteur prisé est celui qui se situe à l’Ouest de la rue de la République.

Arles

Cette ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et dont la renommée culturelle n’est plus à faire grâce aux Rencontres de la photographie ne cesse de faire parler d’elle. Elle a même été dans le classement des 52 villes les plus tendances du monde publié par le New York Times en 2018. Cela a attiré l’attention des acquéreurs étrangers qui ont fait grimper les prix. L’arrivée du plus gros complexe culturel d’Europe, Luma, a d’ores et déjà impacté le marché immobilier. Les locations des maisons de ville avec des prestations haut de gamme fleurissent sur les plateformes de locations saisonnières. Elles représentent actuellement entre 3 à 4 % du parc de logements disponibles. Le reste du temps ces habitations sont donc vacantes, ce qui contribue à la pénurie de logement dans le centre-ville entre mai et septembre période de festivals. Pour des locations sur de plus longues durées, il est nécessaire de s’éloigner du centre-ville en regardant par exemple du côté du quartier en pleine réhabilitation de Trinquetaille. A la revente, le prix au mètre carré est d’environ 2551 euros pour une maison selon Meilleurs Agents. Il peut monter jusqu’à 3 000 euros/m² s’il s’agit d’une petite surface ou d’un bien rare. Pour connaitre l’état du marché immobilier de la Côte d’Azur, rendez-vous ici     [us_sharing providers= »facebook,twitter,linkedin » type= »outlined » align= »center » color= »secondary »]

Articles récents

obligations relance

Faites appel aux experts de Carte Financement

Partager l’article