Bénéficier du PGE avec un courtier en étant client d’une néo-banque

Bénéficier du PGE avec un courtier en étant client d’une néo-banque
pge neobanque

Sommaire

 

Depuis plusieurs mois, les néo-banques montent en puissance, en particulier auprès des petites entreprises, des indépendants ou, par exemple, d’entreprises utilisant régulièrement des moyens de paiement à l’international. Le prêt garanti par l’Etat (PGE) pour les néo-banques n’est dans la plupart des cas possible, car seuls les établissements de crédit peuvent le distribuer. Ces dernières se retrouvent donc dans une impasse pour répondre aux demandes de leurs clients. Explications.

L’octroi du Prêt Garanti par l’Etat soumis à conditions

Le cahier des charges pour bénéficier du prêt garanti de l’Etat ne se limite pas à couvrir jusqu’à 25% du chiffre d’affaires réalisé en 2019 ou 2 années de masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1er janvier 2019. Si, sur le papier et dans les discours, toutes les entreprises peuvent y prétendre, l’accord formel de la banque, après la validation par BPI France et la Direction du Trésor, n’est en réalité pas acquis. Comme toute demande de crédit, les banques se doivent d’étudier ces demandes de crédit avec la plus grande attention et s’assurer de la capacité de remboursement de l’entreprise à terme. Certaines demandes de PGE seront bien entendu refusées ou accordées dans des proportions plus faibles que ce qui avait été demandé. Pour les sociétés qui avaient été séduites par les services à moindre coût des néo-banques et qui n’avaient ouvert aucune autre relation bancaire, la réponse de la banque risque malheureusement d’être sans appel : nous ne pouvons pas vous octroyer de PGE.

Les néo-banques : des établissements de paiement qui ne possèdent pas le statut d’établissement de crédit

La crise du COVID-19 et la mise en place du PGE ont mis en exergue un aspect réglementaire déterminant auquel trop peu d’entreprises ont prêté attention. La majorité des néo-banques n’ont pas le statut d’établissement de crédit, mais celui d’établissement de paiement. C’est d’ailleurs sur ce sujet qu’elles ont développé leur agilité et notoriété : disrupter les moyens de paiement et faciliter les transactions à l’international, le tout avec une tarification tout à fait avantageuse. Les PME travaillant avec une clientèle internationale ont trouvé un allié dans leur développement rapide.

Un accès limité au Prêt Garanti par l’Etat

Certaines, à tort, ont même préféré fermer leur compte bancaire dans un établissement « classique » pour installer leur compte principal chez une néo-banque. Leur décision rationnelle se justifie par la non-nécessité de solliciter des crédits bancaires, le besoin de faire des transactions rapides et la recherche de frais de tenue de compte les plus bas possibles. Sauf que cela ferme accès au PGE pour les néo-banques, contrairement à celles qui ont conservé des liens. En effet, seules les entreprises ayant déjà un contrat commercial avec un établissement de crédit peuvent solliciter l’aide promise. C’est une condition préalable.

Les courtiers en crédits professionnels et les aides multiples de BPI FRANCE

Pour cette partie des entreprises clientes des néo-banques, si la porte du PGE s’est refermée, tout n’est pas perdu. Là encore, ce ne sont pas les néo-banques qui vont pouvoir les accompagner, mais plutôt les courtiers en crédit spécialistes des crédits aux entreprises et aux professionnels. De l’eau sera passée sous le pont avant que les néo-banques, qui le désirent, obtiennent leur sésame : l’agrément d’établissement de crédit auprès de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Bien que certaines de ces néo-banques aient déjà commencé ces démarches avant la crise, même les meilleurs candidats devront suivre une instruction de leur dossier sur plusieurs mois et présenter de solides garanties financières. Ce qui porte cette issue à la fin de l’année dans une hypothèse très optimiste. Aucune entreprise ne peut se permettre cette attente. Or, justement, les expertises en crédit des courtiers pro et entreprises permettent d’accéder, sans délai, au PGE avec une nouvelle banque de détail ou aux solutions de prêts adéquates en lien avec la BPI France si besoin.

 

Pour en savoir plus : Prêt Garanti par l’Etat : un délai supplémentaire pour rembourser

Articles récents

obligations relance

Faites appel aux experts de Carte Financement

Partager l’article