Les prix immobiliers à Paris continuent à battre des records

Les prix immobiliers à Paris continuent à battre des records
immobilier paris

Sommaire

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Malgré les mouvements sociaux de ces derniers mois, l’immobilier à Paris reste attractif et les prix continuent de monter. Avec 10 080 €/m² à Paris fin septembre 2019, soit une hausse de 6.1 % en un an, selon l’étude des notaires du Grand Paris du 28 novembre 2019, les prix atteignent des sommets. Cette tendance à la hausse dans Paris devrait se poursuivre voire même s’accélérer avec une prévision à 10 300 euros le mètre carré en moyenne en janvier 2020 selon les notaires.

13 arrondissements sur 20 ont désormais dépassé les 10 000 € le mètre carré, contre 10 il y a un an. A l’Est quelques quartiers, le 19ème et le 20ème arrondissement, restent en dessous de ce seuil.

immobilier quartiers Paris

Le risque de bulle immobilière a été évoquée mais même si les prix parisiens ont connu une hausse effrénée ces dernières années, le marché immobilier de la Capitale a connu plusieurs phases de baisse, ne remettant jamais en cause la croissance des prix. Ces derniers ont été multipliés par 4 en l’espace de 40 ans.

Pour proposer des logements à des prix abordables pour les familles aux revenus modestes, la Foncière de la Ville de Paris a annoncé qu’elle mettrait en vente des logements à environ 5 000 euros du mètre carré. S’inspirant du modèle anglo-saxon, l’idée est de proposer ces logements pour un bail d’une durée de 99 ans en dissociant le terrain des murs en contre-parti d’un loyer foncier de 2 euros par mois et par m².

vente appartements Paris

La Petite Couronne suit cette tendance avec + 4.3 % en moyenne pour les appartements et +1.8 % pour les maisons sur un an. Sur 5 ans, à Saint-Ouen, Clichy et Joinville-le-Pont, les prix se sont envolés avec respectivement 43.6 %, 28.9 % et 27.7 %. Certaines villes sont plus abordables que d’autres. En effet, selon une récente étude des notaires pour BFM Immo, 66 villes de la Petite Couronne sont à moins de 5 000 €/m², comme Clichy-sous-Bois en Seine Saint-Denis, Sevran ou Villepinte.

 

 

Volumes de transactions immobilières

L’année 2019 devrait à nouveau battre les records historiques atteints l’année passée. Les transactions d’appartements anciens en Petite Couronne, ont augmenté de 6 % du quatrième trimestre 2018 au troisième trimestre 2019 par rapport à la même période sur 2017/2018, avec 13 820 ventes. Le nombre de ventes est même supérieur de 17 % à celui observé de 1999 à 2007. La hausse concerne aussi bien les appartements que les maisons, puisque les transactions en Petite Couronne ont elles augmenté de 7 %.

Dans la Grande Couronne, on a noté la plus forte hausse de ventes de l’Ile-de-France avec une croissance de 2 0% du nombre d’appartements vendus.

En raison de la raréfaction des biens à Paris, le nombre de transactions n’a pas évolué à la hausse et reste stable sur un an avec un peu moins de 37 000 ventes.

Bon à savoir : French Touch Properties vous aide à concrétiser votre projet immobilier à Paris et en Ile-de-France.

 

Taux bas

Les conditions financières particulièrement attractives ont favorisé ces investissements et ce même pendant la période estivale. Selon l’Observatoire CSA Crédit Logement, les taux ont atteint un nouveau record en octobre 2019 avec 1.13 % toutes durées confondues. Les durées moyennes d’emprunt qui n’avaient jamais été aussi élevées jusqu’à présent se sont stabilisées à 229 mois. Même si les banques durcissent légèrement leurs conditions d’accès au crédit en cette fin d’année, emprunter à de bonnes conditions est toujours possible.

Les chiffres de l’immobilier du Grand Paris à fin septembre 2019

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][us_sharing providers= »facebook,twitter,linkedin » type= »outlined » align= »center » color= »secondary »][/vc_column][/vc_row]

Articles récents

obligations relance

Faites appel aux experts de Carte Financement

Partager l’article