Sélection culturelle banque et finance

Sélection culturelle banque et finance
livre banque et finance

Sommaire

Netflix – Les rois de l’arnaque

Ce documentaire réalisé par Guillaume Nicloux et le journaliste Olivier Bouchara retrace l’histoire de la fraude à la TVA sur la taxe carbone qui aurait fait perdre à l’Etat au moins 1,6 milliards d’euros entre 2008 et 2009. Centré sur le personnage de Marco Mouly mais aussi de Samy Souied et Arnaud Mimran (financier à la tête du réseau) on découvre ainsi comment le « casse du siècle » a été réalisé et comment les sommes issues de l’arnaque étaient blanchies avec des montages financiers complexe. Meurtre et coups montés, vie de millionnaires, prison…tout ce qui pourrait faire de ce documentaire un film de Scorcese n’est autre que le simple récit de la réalité.

« La Banque-providence » de Éric Monnet

Collection La République des Idées au Seuil – 11,80 €

Eric Monnet est un économiste historien. Il développe dans ce livre des idées sur le rôle que jouent les banques et notamment la Banque Centrale Européenne (BCE) aujourd’hui.

La BCE exerce désormais des fonctions similaires à celles de l’Etat Providence. En effet, au même titre que l’Etat lorsqu’il gère les risques sociaux et l’incertitude, la BCE lutte contre l’inflation, oeuvre pour la stabilité des marchés financiers, et elle assure la solidité et la stabilité du système de paiement.

Les banques centrales ne se contentent cependant plus uniquement d’exercer ces missions. Depuis la politique du « quoiqu’il en coûte » de Mario Draghi, la BCE a massivement racheté des dettes publiques pour éviter toute éventuelle dérive. Elle est ainsi intervenue en tant que véritable régulateur du marché. Les banques centrales s’intéressent aussi désormais de près à la transition écologique. Enfin avec l’essor des cryptomonnaies elles réfléchissent à fabriquer elles-mêmes leur propre monnaie digitale, une « monnaie hélicoptère ».

Dans ce cadre où des « techniciens », à savoir les banques centrales, prennent des décisions politiques qui ne rentrent pas dans le cadre des mandats politiques, Eric Monnet souligne la nécessité d’avoir un débat citoyen sur les objectifs de ces dernières.

Jeu de société – Cette fois la Banque c’est vous !

Ce jeu auquel il est possible de participer à partir de l’âge de 10 ans est le cadeau idéal pour les parents qui voudraient profiter des fêtes de fin d’année pour initier leurs enfants à l’économie.

3 joueurs suffisent pour jouer à ce jeu qui vous propulse à la tête de l’une des grandes puissances mondiales qui doit sauver son économie en renflouant la trésorerie des entreprises de son pays en faisant fonctionner sa planche à billet. Les sociétés proches de la faillite sont mises aux enchères et ces dernières peuvent monter très haut. Attention les pays qui dépensent le plus seront éliminés.

Prix : 24,50 euros

« Un siècle de financement du cinéma, la saga Natixis coficiné » – Didier Courtois Duverger -Editions Le Cherche-Midi

Le livre retrace l’histoire du cinéma français et nous montre comment celui-ci s’est structuré au fil des années. Didier Courtois, ancien banquier chez Natixis Coficiné, dresse un portrait passionnant de certaines personnalités phares du cinéma français. Avec plus de 4 000 films financés, il prend comme point de départ l’histoire d’Antoine de Rouvre, héritier d’une famille ayant investi dans le sucre, la finance et l’immobilier et qui se lance dans la production de film avec Atlantis en 1929. Il plonge les lecteurs dans l’évolution du métier de producteur, de réalisateur et dans les coulisses du financement du cinéma mais aussi plus largement de l’univers audiovisuel.

Prix : 19 euros

Articles récents

obligations relance

Faites appel aux experts de Carte Financement

Partager l’article